Notre catalogue
Lettres trimestrielles de PSRE
Revue de presse
Sites de nos partenaires
Contact
L'association PSRE
La prévention du risque routier
Les acteurs
Les actions locales et professionnelles
Repères juridiques
Documents et statistiques
Accueil

Pour qu’un système de management sécurité routière fonctionne convenablement, il est indispensable de se donner les moyens d’un suivi rigoureux et de pratiquer périodiquement des contrôles. Il s’agit notamment du contrôle de l’évolution de la sinistralité, puisque c’est dans ces termes que seront d’abord fixés les objectifs. Des indicateurs auront été mis en place pour mesurer à tout moment :

     • la fréquence des accidents, éventuellement par catégories de conducteurs,
          de véhicules, d'activité ;

     • la gravité et le coût des sinistres ;
     • la mise en œuvre des actions selon la planification établie.

Un tableau de bord tenu à jour en est l’outil de base. Si l’évolution du plan de prévention n’est pas conforme, on saura définir les actions correctives qu’il conviendra de mettre en place rapidement.

En fin de période, généralement au terme d’une année, un bilan du système est examiné par la Direction de l’entreprise au plus haut niveau. L’objectif est de faire évoluer le système, en tenant compte non seulement des résultats obtenus, mais également des évolutions intervenues soit au niveau externe (réglementation, marchés, techniques…), soit en interne (développement de l’entreprise, nouvelles activités…). Les nouvelles décisions sont alors communiquées et expliquées à l’ensemble des personnes concernées, le plus généralement à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.