Notre catalogue
Lettres trimestrielles de PSRE
Revue de presse
Sites de nos partenaires
Contact
L'association PSRE
La prévention du risque routier
Les acteurs
Les actions locales et professionnelles
Repères juridiques
Documents et statistiques
Accueil
L'APPROCHE


Parmi les actions locales ou professionnelles de PSRE la plus emblématique est le projet 50Cinq. Expérimentation lancée sur 6 bassins d’emploi, le projet est soutenue par la FFSA (Fédération Française des Sociétés d’Assurances ) et la DSCR (Direction de la Sécurité et de la Circulation Routières au ministère des Transports). L’objectif est de réduire le risque routier lors des déplacements liés au travail, en tenant compte des 3 aspects de chaque déplacement :

- sa performance (coût, durée, confort, fiabilité…)
- son impact sur l’environnement (émissions CO2, pollution, emprise des infrastructures…)
- sa sécurité (fréquence et gravité des accidents, mais aussi, agressions, vols, délinquance…)



Pour cela le projet vise à mettre au point et démontrer l’efficacité d’une approche concertée entre acteurs sur un même territoire. Une mobilisation du bassin d’emploi permet à l’ensemble des décideurs de définir la cohérence des actions et la répartition des rôles et responsabilités pour atteindre l’objectif.
Se retrouvent partenaires dans un même projet :Entreprises publiques et privées, Assureurs, Communes, Conseil Général, Groupements Professionnels, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers, Services de l’Etat, CRAM, Professionnels de la Prévention et Associations.
Six bassins pilotes ont été choisis dans l’Ain, l’Ille et Vilaine, la Loire Atlantique, le Pas de Calais, le Val d’Oise et la Vendée. L’objectif est simple mais ambitieux : réduire de 50% en 5 ans les accidents avec arrêt de travail liés à la route dans chaque bassin d’emploi. Pour le bassin Côtière Plaine de l’Ain par exemple, il s’agira de passer de 152 accidents avec arrêt de travail en moyenne annuelle sur 1999-2003 à environ 75 ou moins en 2008. Pour Cergy Pontoise : de 300 à moins de 150, etc…

Les entreprises du bassin d’emploi ou de la zone d’activité sont liées par leur présence sur un même territoire. Elles peuvent soit agir directement sur les sujets relevant de leur responsabilité, soit s’organiser pour influencer les décideurs. Dans la palette des cibles d’action identifiées, chaque acteur reconnaît sa zone de compétence et agit dans le cadre de ses responsabilités pour faire avancer un morceau du « puzzle ». La mise en cohérence de toutes ces actions venant d’acteurs différents génère des gains d’efficacité significatifs : moindre coût et meilleur résultat.

On s’aperçoit rapidement que bon nombre de ces actions font aussi partie d’autres sphères beaucoup plus larges telles que l’aménagement du territoire, la santé publique, la préservation de l’environnement…

Les acteurs intervenants dans ces sphères sont aussi à la recherche de contacts pour renforcer la mobilisation des employeurs. Le but est de pouvoir passer, à travers le milieu structuré du monde du travail des messages « citoyens ». Tous se heurtent au même problème de disponibilité des responsables qui ont à juste titre d’autres priorités à gérer. C’est suite à cette analyse que l’équipe projet
50Cinq a mis en place, par exemple, un partenariat avec l’Association Alcool Assistance pour le développement d’actions de sensibilisation et de prévention du risque Alcool et Drogues